Vous êtes ici

L’« affaire » Onfray : peut-on encore penser librement ? L’influence de l’idéologie sur le débat politique et stratégique

Eric DELBECQUE, Président d'honneur de l'ACSE

Il devient difficile de voir le réel tel qu’il est, puis d’utiliser ses observations pour penser. En témoigne « l’affaire Onfray », véritable tempête dans un verre d’eau, une nouvelle fois… De quoi s’agit-il ? Lors de ses interventions publiques (pas simplement dans l’émission de Laurent Ruquier), Michel Onfray s’est simplement comporté en philosophe… Il rappelle que la première vertu de celui qui raisonne consiste à ne pas se laisser intellectuellement paralyser par des réflexes idéologiques et compassionnels. Cela ne veut pas dire que penser exclut d’éprouver, mais que les deux ne se confondent pas. La distinction tend de nos jours à devenir inaudible.

affaire_onfray.pdf

Catégorie: