Vous êtes ici

Le spectacle de la peur

Eric Delbecque – Laurent Combalbert

Jacques-Marie Laffont Editeur - Mai 2015

Des événements comme le massacre atroce de la rédaction de Charlie Hebdo, la prise d’otages de l’Hypercasher de la Porte de Vincennes, ou l’assassinat de Montrouge, pourrait nous donner l’image d’un réel en fusion. Ces actes feraient écho à l’action barbare de Daech, de Boko Horam, à tous les foyers de violence dans le monde, de l’Afghanistan au Mexique.

Pourtant, le monde ne marche pas vers l’Apocalypse… Il n’est pas plus dangereux que celui du XXe siècle : en revanche, nous échouons à le rendre lisible, compréhensible ; ce dont témoigne par exemple l’évolution du terrorisme, l’affaire Prism, le conflit en Syrie ou les différents dossiers de la guerre économique.

Décrypter et donc anticiper les menaces s’avèrent par conséquent plus difficile. Les dangers mutent en permanence, à la différence de l’époque de la Guerre Froide, qui nous avait accoutumé à la fixité de l’ennemi, facilement identifiable.

Mais si le présent exige d’être envisagé avec plus de mesure, il est clair en revanche que la société de l’information joue un jeu contraire ! La peur constitue dorénavant l’enjeu d’un spectacle : elle est mise en scène parce qu’elle est le meilleur carburant de la dynamique médiatique, et aussi parce qu’elle divertit un monde qui ne croit plus au Progrès et voit l’avenir en noir !

Catégorie: