Vous êtes ici

Les existences croisées de Marwan Mery

Benjamin de Laforcade, étudiant à l'ESSEC et magicien

En bon amateur de manipulation de cartes et joueur de Poker, le nom de Marwan Mery ne m'était pas inconnu. Je suivais son blog depuis quelques années et avais pour habitude de me faire les dents sur ses vidéos de démonstration de triche aux cartes. En creusant un peu plus, je me suis rendu compte que l'expertise de Marwan Mery dans ce domaine allait de pair avec de nombreuses autres compétences. Je l'ai donc rencontré dans un café du quartier de la Madeleine.

La partie émergée de l'iceberg

Autour d'un Perrier rondelle, il commence par me raconter les grandes lignes de son parcours. Diplômé de la Sorbonne, il obtient son master en commerce international. Marwan Mery fait son trou dans le monde de l'entreprise en passant par des domaines variés : négociation sociale chez Air France, supply chain et négociation chez Danone, encadrement d’équipes de négociateurs pour Red Bull. Il y entretient sa fascination pour le comportement humain et ses retombées sur la négociation et la détection du mensonge. En parallèle, il profite de ses vacances et RTT pour créer sa société de consultant « en triche » et détection du mensonge au sein de plusieurs casinos. Pendant treize ans, il parcourt le monde, apporte son expertise et ses conseils à toute la chaîne de sécurité des casinos. Il met ensuite à profit ses compétences pour collaborer de manière officieuse avec la police lors d'interrogatoires complexes et sensibles. Entre deux gorgées, il me fait savoir que tout ça n'est que la partie émergée de l'iceberg, que la véritable histoire est autrement plus intéressante, et reprend son récit. En 2012, il fonde ADN, l'agence des négociateurs, avec Laurent Combalbert, un ancien négociateur du RAID. Au programme : conférences, formations et assistance pour partager leurs expertises, et améliorer la performance individuelle des hommes et des femmes en entreprises et organisations gouvernementales. Aujourd'hui, Marwan Mery enseigne à la Sorbonne et à Sciences Po Paris, et y a créé le premier module de détection du mensonge.

                           

Devenir un expert du comportement humain

Négociateur, expert en détection du mensonge, expert en manipulation de cartes, consultant en casinos, Marwan Mery se dit autodidacte. Je lui demande ce qu'il entend par là. A seize ans, il commence à s'intéresser au poker. Il s'y découvre un talent naturel, et montre une habileté certaine à déjouer les bluffs de ses adversaires. Les allumettes des parties entre copains sont vite remplacées par des jetons de plastique, et Marwan Mery  avoue "gagner un peu plus que les autres". Le contact souple du plastique sur ses phalanges le démangeant, il s'adonne à l'apprentissage de la magie. Sans oublier le poker, il s'y met à fond. En manipulant les cartes avec de plus en plus de dextérité, le monde de la triche commence à le fasciner. Il se met à collectionner des manuels anciens de triche aux cartes, et atteint un niveau qui lui permettra bien vite d'obtenir le respect des plus grands manipulateurs. En voyageant à travers le monde, il en rencontre un grand nombre de tricheurs. Marwan Mery développe une grande admiration pour ces artistes hors-la-loi, gagne leur confiance, s'immisce dans leur vie monacale faite de solitude, de secrets et de travail. Il me raconte les prouesses de certains d’entre eux d’une voix exaltée. Pas de nom, évidemment. A Las Vegas et autres villes du jeu, il se fait connaître, et certains casinos émettent le souhait de renforcer leur sécurité à travers son expertise. Pas d'entretien d'embauche pour ce genre de travail, mais séance de travaux pratiques obligatoire. Les casinos lui donnent une heure pour battre le système, et ratisser les tables. Si l'expérience est concluante, Marwan Mery explique la façon dont il a procédé pour gagner en trichant, et améliore les processus de sécurité. Pour autant ses liens avec le monde des tricheurs restent emprunts d'un respect mutuel. Il continue à fréquenter les plus talentueux d'entre eux en instaurant une règle sans appel : si je te vois, je t'attrape. Alors, les yeux derrière les caméras de surveillance ou au-dessus des tapis verts, il voit passer des milliers de visages, analyse les expressions, les regards, et la gestuelle des tricheurs. Une fois repérés, les filous sont soumis à un interrogatoire. C’est là que le vrai travail de Marwan Mery commence. En plus de tenter de débusquer les mensonges, il fait de nombreuses heures sup’ en enregistrant les interrogatoires à l’aide de caméras-boutons, et compare, visionne les échanges encore et encore, analyse les voix, les tons, les gestes.

Cas pratique appliqué à l'entreprise

Fort de cette expérience, Marwan Mery sait reconnaître un menteur lorsqu'il en voit un.  Fasciné par les travaux du psychologue Paul Ekman, il s'intéresse au comportement verbal, non-verbal et para-verbal des menteurs. Il apprend à reconnaître les micro-expressions, ces froncements et contractures de visage qui trahissent nos émotions. Un concept assez proche de ce que les joueurs de poker appellent les "tells".

Alliée à la négociation, cette compétence en détection du mensonge est un atout au sein de l'entreprise. Marwan Mery m'explique que le premier intérêt est de savoir à qui se fier. Evidemment, personne ne gagne à travailler avec un mythomane. Mais exposer le mensonge peut s'avérer primordial dans les relations de l'entreprise avec ses acteurs extérieurs. Il prend l'exemple d'une négociation avec un fournisseur ou un client. Si de grosses sommes sont en jeu, ou si les conséquences de la négociation peuvent s'avérer déterminantes, il est salvateur de mesurer la fiabilité du discours de son interlocuteur. L'ultimatum qu'on m'assène est-il sérieux ? Mon client m'assure pouvoir s’adresser à d’autres fournisseurs, me dit-il la vérité ? Ou, dans une moindre mesure, la famille de la chambre 402 n'a-t-elle vraiment volée aucune serviette éponge? Au final, est-il utile d'être un bon menteur dans le monde professionnel ? Oui, il me confirme que certaines personnes grimpent les échelons en masquant parfaitement leur incompétence. Et que certains accèdent à des postes de responsabilité en charmant leur n+1. Mais ces personnalités que Marwan Mery qualifie de "toxiques" n'ont, selon lui, qu'une durée de vie limitée.

Juste avant de couper mon dictaphone, je sors de mon sac un tapis de mousse et un paquet de cartes à jouer. Je demande à Marwan Mery une démonstration de ses talents. Alors, je vois les cartes s'échanger, les As pleuvoir. Je jette un regard sur les doigts du manipulateur, et mon œil pourtant un peu exercé ne voit que des mouvements souples, irréprochables, au-delà de tout soupçon.

Bibliographie :

  • Manuel de négociation complexe, Marwan Mery, Eyrolles 2013
  • Vous mentez !, détecter les mensonges et démasquer les menteurs, Eyrolles 2014
  • Comment neutraliser les profils complexes, Marwan Mery et Laurent Combalbert, Eyrolles 2015 (sortie octobre 2015) www.adngroup.com
Catégorie: